Quel message pour des condoléances ?

message pour des condoléances

Durant la difficile épreuve du deuil, la rédaction d’un message de condoléances n’est jamais chose facile. En effet, il n’est pas évident de trouver les mots justes. Pourtant, il s’agit d’un acte généreux et tendre apportant du réconfort aux personnes endeuillées. Dans ce contexte, comment choisir la forme et les mots appropriés ?

Soigner la forme de votre texte de condoléances

Il n’existe pas de règles strictes en ce qui concerne la mise en forme d’une lettre de condoléances. Toutefois, il est toujours préférable de respecter quelques principes de base qui rendront votre message mieux compris et plus agréable. Premièrement, il faut préciser que la longueur du texte n’a aucune importance. Que ce soit une phrase ou une page, tout peut convenir tant que votre soutien est exprimé et que vos sentiments demeurent sincères. À part cela, veillez à rester vigilant concernant votre orthographe surtout pour le nom et prénom de la personne décédée. Il est vivement recommandé de relire et de faire attention aux fautes car votre lettre sera probablement conservée pendant des années. En outre, il convient de soigner votre écriture afin qu’elle soit propre et lisible et privilégiez des encres bleues ou noires pour véhiculer un message sobre. Par ailleurs, il est important de signer votre lettre en précisant votre prénom, votre nom, vos coordonnées et votre lien avec le défunt si vous ne faites pas partie de la famille (voisin, ami, collègue de travail, etc.). Ainsi, le récepteur du message pourra vous identifier puis vous remercier. Voir ici pour des modèles de messages de condoléances.

Écrire un message de condoléances sincère et délicat

Vous craignez de ne pas trouver les mots appropriés à la situation ? ou vous sentez que votre message ne sera jamais assez fort pour véhiculer votre soutien et votre peine ? S’il faut admettre que rien ne peut faire disparaître la douleur ressentie suite à la perte d’un être cher, les messages de condoléances qui viennent du fond du cœur peuvent toutefois l’adoucir. Cela dit, la sincérité dans l’expression est primordiale et c’est en partageant vos sentiments les plus profonds que vous parviendrez à trouver le ton adapté et les mots justes.

De toute évidence, certains mots, trop durs à encaisser pour les proches du défunt, restent à proscrire. Pour illustrer, « mort » ou « décès » représentent des termes maladroits qui ne feront qu’aggraver la tristesse et la peine du destinataire du message. Privilégiez des mots plus tendres tels que « disparition » ou « perte ». Une lettre de condoléances doit montrer avant tout votre soutien au lecteur envahi par ses sentiments. Pourquoi ne pas évoquer une anecdote ou un souvenir marquant ? Dans tous les cas, apportez votre tendresse dans le message car cela aidera les personnes en deuil à se sentir entourées et passer l’épreuve plus sereinement.

Les conseils pratiques

Lorsque vous souhaitez rédiger votre lettre de condoléances, la première erreur serait de se précipiter. Sachez que vous avez libre choix quant au moment d’envoi du message (avant, pendant ou après les funérailles). Il convient donc de prendre le temps nécessaire pour rassembler les sentiments et les idées vis-à-vis de la situation. Évitez d’agir de façon immédiate pour ne pas attrister davantage ceux ou celles qui vivent un deuil. D’autant plus, même si votre message a un léger retard par rapport aux autres, il aura un impact considérable pour son destinataire. En effet, ce dernier se sentira mieux en réalisant que vous ne l’aviez pas oublié. Certains choisissent même d’expédier leur lettre le jour d’anniversaire du décès du défunt pour réconforter son entourage dans ces moments difficiles. Pour finir, vous pouvez aussi exprimer une douce attention en joignant un bouquet de fleurs à votre lettre.

Profiter de conseils de professionnels pour choisir les plantes de son jardin
Opter pour la décoration florale pour égayer son intérieur